Halte à la circulation de bus et d'engins lourds à travers les zones pavillonnaires

L'urbanisation et la densification sont synonymes de transit routier. Or les habitants ou les propriétaires qui ont investi pour retrouver le calme et le silence à Villepreux sont confrontés à une toute autre réalité.

Les mêmes nuisances progressives qu'une grande ville dense de la petite couronne parisienne.

Villepreux est un territoire principalement rural.

Les villepreusiens en majorité travaillent à Paris et sur la petite couronne. S'ils ont choisi notre commune dans les Yvelines , en plein milieu de la plaine de Versailles, c'est pour y retrouver le calme, la verdure, l'air propre et la sérénité et la quiétude de ce territoire rural.

Tous les promoteurs immobiliers mettent en avant ces qualités pour valoriser et vendre leurs biens.

De ce fait, de nombreux nouveaux Villepreusiens ont quitté la petite couronne ou même les villes voisines pour acheter et s'installer à Villepreux.

Cependant l'urbanisation rapide avec la densification est accompagnée des mêmes modèles de mobilité et d'évolution que les grandes villes.

Elle entraîne l'augmentation de la circulation avec tout ce qui s'en suit.

Si le modèle de développement n'est pas réfléchi en amont, les gros bus Diesel avec une forte rotation et des véhicules lourds circuleront à travers les zones pavillonnaires à l'image des grandes villes.

Les habitants dans leur jardin vont ainsi subir des rotations importantes de gros engins avec le bruit, la pollution et toutes les nuisances visuelles et environnementales et également la dégradation de leur voirie.

La sécurité des familles est également en jeu. En effet l'architecture des pavillons, les règles d'urbanisme et le plan des lotissements font que beaucoup de maisons ont des portes fenêtres ouvertes vers la voie publique sans clôture.

Au vieux village les routes souvent étroites pour le passage des gros engins. Leur transit gêne le passage et il risque de toucher les piétons sur le trottoir.

Si notre route croise les gros bus, nous ne pouvons pas passer dans les virages. Il est souvent nécessaire de s'arrêter et de se rabattre pour passer.

La vitesse de ces engins dans ce quartier pose également parfois des questions.

Les enfants et les familles ont souvent tendance à se promener ou à jouer à même les chaussées dans les territoires de notre ville.

Les plus petits ou même grands peuvent échapper à la vigilance des parents et se trouver face à des camions en face de chez eux.

Le calme qui est l'attrait de nos quartiers paisibles disparaît.


Exemple ligne 45 dans la zone pavillonnaire

Or, alors que les grandes villes font tous ce constat et essayent de faire marche arrière en piétonisant les voies routières ou en interdisant la circulation de gros engins polluants, Villepreux s'engage dans le chemin inverse.

Et quand les habitants présentent leur mécontentement, ils sont opposés systématiquement à la réponse classique, quand le pouvoir public ne sait pas quoi faire ou n'a pas de solution, en sortant le Jocker : " Intérêt général"

Il faut agir.

Nous savons faire et nous faisons des propositions en ce sens.

Notre ville doit rester attrayante et paisible et l'intérêt général est tout autre pour nous .

Nous proposerons, en concertation avec les habitants et les sociétés de transport, de repenser certaines lignes et les trajets et certains modes de transport. Nous proposons de réétudier le transit d'engins lourds à travers certains quartiers. Nous proposons une meilleure régulation de la circulation.

Notre objectif et notre projet :

  • Diminuer le transit et contrôler la vitesse des gros bus à travers la vieille ville .
  • Dévier les trajets si alternative possible pour éviter les zones pavillonnaires et le transit à travers ou entre les jardins privés.
  • Interdire sauf livraisons, certains axes aux engins de plus de 3,5 tonnes quand la quiétude des habitants est en jeu.
  • Privilégier de petits bus ou minibus essence ou GPL (ou électriques si Stavo en dispose).
  • prévoir une meilleure régulation des routes pour fluidifier le trafic, pas de dos d'âne inutile ou rétrécissement de voie par des parkings quand on ne sait pas quoi faire.
  • Envisager des bretelles d'entrée et de sortie des zones pavillonnaires, en leur périphérie et non en leur centre.
  • Les Dimanches, la circulation des gros engins à travers la ville doit être réduite au strict nécessaire.
  • prévoir des kiosques de location de vélos électriques pour les déplacements en ville, centre ville et la gare.
Passage de camions dans les zones pavillonnaires

4 Réponses à “Halte à la circulation de bus et d'engins lourds à travers les zones pavillonnaires”

  1. Merci beaucoup Docteur Golgolab. Étant habitué aux allers retours vers le cabinet dentaire du quartier des hauts du moulin, ces bus qui roulent à près de 0kmh gênent tout le monde. J’ai déjà été témoin d’un bus qui a manqué de percuter un chien ! Cela m’a beaucoup marqué, et je pense que cela fera du bien à tout le quartier. Les parents d’enfants dans le quartier seront rassurés tout comme moi, plus de bus à tout va pour les mettre en danger !

    1. Bonjour madame, je m'y engage. La ligne 45 était l'une des étincelles de ce mouvement citoyen. Les habitants l'avaient demandé au président de l'ASL sans réel pouvoir sur la question et nous en sommes là faute d'engagement de nos anciens élus.Il faut la détourner suivant le trajet alternatif proposé par les habitants qui ne devraient pas posé de problème. La question des bus d'autres quartiers sont venus se greffer au sujet. Les bus dans la vieille ville et leur vitesse d'évolution. A suivre. Très cordialement. Dr Golgolab.

  2. Bonjour et merci pour cette réflexion sur le transport ... le sujet des trajets alternatifs va soulever des questions selons les Itinéraires proposés...mais c’est un dossier incontournable...À suivre !

    1. bonjour
      oui, nous serons vigilants aux questions de transport. il est impératif de diminuer le flux des gros engins, camions ou bus à travers les quartiers avec des modes alternatifs

      cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Taille maximale de fichier : 64 MB.
Vous pouvez joindre : image, audio, video.