Le cirque avec animaux sauvages à Villepreux! La chronique d'un fiasco municipal.

𝐋𝐞 𝐛𝐢𝐞𝐧-𝐞̂𝐭𝐫𝐞 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐥?

En juillet 2022, le cirque Europa s'installait à Villepreux pour 15 jours.

𝐈𝐥𝐬 𝐞𝐧 𝐚𝐯𝐚𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐢𝐧𝐟𝐨𝐫𝐦𝐞́ 𝐥𝐚 𝐦𝐮𝐧𝐢𝐜𝐢𝐩𝐚𝐥𝐢𝐭𝐞́ 𝟑𝟎 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐚𝐯𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐚𝐫𝐫𝐢𝐯𝐞́𝐞.

Sans s'y opposer, la ville les avaient alors orientés vers le terrain Central Park, plus (+) adapté à l'installation du cirque.

Devant la surprise de cette installation, la première fois en 20 ans et le mécontentement suscité sur les réseaux, nous avons reçu des informations contradictoires des agents de la ville sur une installation sauvage que nous avons relayée hâtivement en faisant confiance.

Après 48 heures de silence la ville en désarroi a réagi publiquement en essayant d'arrondir les angles et se rattraper.

Comme 𝐥𝐚 𝐦𝐮𝐧𝐢𝐜𝐢𝐩𝐚𝐥𝐢𝐭𝐞́ 𝐝𝐞 𝐓𝐫𝐚𝐩𝐩𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐝𝐚𝐦𝐧𝐞́𝐞 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞 𝐭𝐫𝐢𝐛𝐮𝐧𝐚𝐥 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐟, Villepreux vote sans aucune portée et valeur juridique, le vœu de l'interdiction du cirque sur son territoire.

En effet 𝒍𝒂 𝒍𝒐𝒊 𝒂𝒖𝒕𝒐𝒓𝒊𝒔𝒆 𝒍𝒆𝒔 𝒄𝒊𝒓𝒒𝒖𝒆𝒔 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒂𝒏𝒊𝒎𝒂𝒖𝒙 𝒔𝒂𝒖𝒗𝒂𝒈𝒆𝒔 𝒋𝒖𝒔𝒒𝒖'𝒆𝒏 2028. Et pourquoi?

𝐍𝐨𝐮𝐬 𝐧'𝐚𝐯𝐨𝐧𝐬 𝐚𝐮𝐜𝐮𝐧 𝐝𝐢𝐬𝐩𝐨𝐬𝐢𝐭𝐢𝐟 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐪𝐮𝐞𝐥𝐪𝐮𝐞𝐬 𝟖𝟎𝟎 𝒂𝒏𝒊𝒎𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝐜𝐢𝐫𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐚𝐦𝐛𝐮𝐥𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐞𝐧 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐞𝐭 𝐥𝐞 𝐭𝐫𝐞́𝐬𝐨𝐫 𝐧'𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐡𝐚𝐛𝐢𝐥𝐢𝐭𝐞́ 𝐚̀ 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐬𝐚𝐮𝐯𝐞𝐠𝐚𝐫𝐝𝐞 𝐞𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐭𝐫𝐞̀𝐬 𝐨𝐧𝐞́𝐫𝐞𝐮𝐱.𝐂𝐞𝐬 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐮𝐱 𝐫𝐞𝐩𝐫𝐨𝐝𝐮𝐢𝐭𝐬 𝐞𝐭 𝐞́𝐥𝐞𝐯𝐞́𝐬 𝐚𝐮 𝐛𝐢𝐛𝐞𝐫𝐨𝐧 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐢𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐢𝐫𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞𝐩𝐮𝐢𝐬 𝟓𝟎 𝐚𝐧𝐬 𝐧𝐞 𝐩𝐞𝐮𝐯𝐞𝐧𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐯𝐢𝐯𝐫𝐞 𝐬𝐞𝐮𝐥𝐬 𝐞𝐧 𝐥𝐢𝐛𝐞𝐫𝐭𝐞́.

Dans le passé, une tentative de mise en liberté de 8 fauves en Afrique s'est soldée par la mort de tous les animaux libérés.

𝙇𝙖 𝙡𝙤𝙞 𝙛𝙧𝙖𝙣𝙘̧𝙖𝙞𝙨𝙚, 𝙖𝙡𝙞𝙣𝙚́𝙖 𝙄𝙄 𝙙𝙚 𝙡'𝙖𝙧𝙩𝙞𝙘𝙡𝙚 𝙇.211-11 𝙙𝙪 𝙘𝙤𝙙𝙚 𝙧𝙪𝙧𝙖𝙡 𝙨𝙩𝙞𝙥𝙪𝙡𝙚 𝙦𝙪𝙚 𝙡𝙚𝙨 𝙖𝙣𝙞𝙢𝙖𝙪𝙭 𝙨𝙖𝙞𝙨𝙞𝙨 𝙥𝙚𝙪𝙫𝙚𝙣𝙩 𝙚̂𝙩𝙧𝙚 𝙚𝙪𝙩𝙝𝙖𝙣𝙖𝙨𝙞𝙚́𝙨 𝙛𝙖𝙪𝙩𝙚 𝙙'𝙪𝙣𝙚 𝙨𝙤𝙡𝙪𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙖𝙥𝙧𝙚̀𝙨 𝙡𝙖 𝙨𝙖𝙞𝙨𝙞𝙚.

Les spectacles de cirque sont une vieille tradition française et occidentale. 𝟭𝟱 𝗺𝗶𝗹𝗹𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗳𝗿𝗮𝗻𝗰̧𝗮𝗶𝘀 suivent des spectacles de cirque chaque année.

𝐌𝐚𝐢𝐬 𝐞𝐧 𝐚𝐭𝐭𝐞𝐧𝐝𝐚𝐧𝐭 𝐪𝐮𝐞 𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐢𝐥𝐢𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞𝐮𝐱, 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐮𝐱 𝐞𝐭 𝐜𝐞𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐢 𝐬𝐨𝐮𝐡𝐚𝐢𝐭𝐞𝐧𝐭 𝐬𝐮𝐢𝐯𝐫𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐬𝐩𝐞𝐜𝐭𝐚𝐜𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐜𝐢𝐫𝐪𝐮𝐞?

1/Être responsable, Tenir un langage de vérité et d'efficacité pour aider les animaux et ne pas se verser dans des propagandes de récupération inutiles. 𝐒𝐞𝐫𝐯𝐢𝐫 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐮𝐬𝐞 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐥𝐞 𝐚𝐯𝐚𝐧𝐭 𝐭𝐨𝐮𝐭.

2/ Les services vétérinaires ont besoin de 1 mois pour 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐨̂𝐥𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐝𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐬𝐚𝐧𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐫𝐦𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐝𝐞́𝐭𝐞𝐧𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐢𝐦𝐩𝐨𝐬𝐞́𝐞𝐬 𝐚𝐮 𝐜𝐢𝐫𝐪𝐮𝐞.Quand nous avons assez tôt l'information, solliciter l'intervention de ces services sur notre territoire pour le contrôle des conditions de détention des animaux.

3/Dans l'intérêt des animaux, aider à l'installation des circassiens que nous ne pouvons pas interdire pour 𝐞́𝐫𝐢𝐠𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐞𝐧𝐜𝐥𝐨𝐬 𝐞𝐱𝐭𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐞𝐭 𝐥'𝐚𝐜𝐜𝐞̀𝐬 𝐚𝐮𝐱 𝐟𝐨𝐮𝐫𝐧𝐢𝐬𝐬𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐝𝐞𝐧𝐫𝐞́𝐞𝐬 𝐚𝐥𝐢𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐞𝐚𝐮.C'est beaucoup mieux que de déplacer les animaux en cage.

𝐀𝐟𝐟𝐚𝐦𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐜𝐢𝐫𝐜𝐚𝐬𝐬𝐢𝐞𝐧𝐬, 𝐜'𝐞𝐬𝐭 𝐚𝐟𝐟𝐚𝐦𝐞𝐫 𝐞𝐭 𝐦𝐚𝐥𝐭𝐫𝐚𝐢𝐭𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐮𝐱 𝐪𝐮𝐞 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐬𝐨𝐮𝐡𝐚𝐢𝐭𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐞́𝐟𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞.c'est contre-productif!

4/Ne pas rester les bras croisés jusqu'en 2028!

𝐏𝐫𝐞́𝐯𝐞𝐧𝐢𝐫 𝐞𝐭 𝐫𝐞́𝐟𝐥𝐞́𝐜𝐡𝐢𝐫 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐥'𝐚𝐠𝐠𝐥𝐨𝐦𝐞́𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐞𝐭 𝐥𝐚 𝐫𝐞́𝐠𝐢𝐨𝐧 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥'𝐨𝐫𝐠𝐚𝐧𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐬𝐚𝐧𝐜𝐭𝐮𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐜𝐞𝐬 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐮𝐱 𝐚𝐩𝐫𝐞̀𝐬 𝟐𝟎𝟐𝟖.5/𝐃𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐚 𝐦𝐞̂𝐦𝐞 𝐬𝐮𝐢𝐭𝐞 𝐥𝐨𝐠𝐢𝐪𝐮𝐞, 𝐩𝐫𝐨𝐦𝐨𝐮𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐥'𝐞́𝐜𝐨𝐥𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐢𝐫𝐪𝐮𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐩𝐞𝐜𝐭𝐚𝐜𝐥𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐮𝐱.

𝐄𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐥𝐮𝐬𝐢𝐨𝐧: 𝐃𝐞́𝐟𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐮𝐬𝐞 𝐚𝐧𝐢𝐦𝐚𝐥𝐞 𝐧'𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐝𝐞́𝐟𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐚𝐮𝐬𝐞 𝐩𝐨𝐥𝐢𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Taille maximale de fichier : 64 MB.
Vous pouvez joindre : image, audio, video.